CIAO newsletter 12/2017 – Une nouvelle direction pour CIAO

Publié le

 

|14.12.2017|

Bonjour,
Voici la newsletter de CIAO pour décembre 2017.
Toute l'équipe vous souhaite une agréable lecture.

Une directrice pour CIAO

Le comité de l’Association CIAO a le plaisir de vous apprendre qu’au terme d’un processus de sélection ayant conduit 51 personnes à se porter candidates à la direction de CIAO, cette dernière sera reprise, dès le 1er janvier 2018, par Marjory Winkler. Actuellement responsable de projet et de communication à CIAO, Mme Winkler a un parcours de formation et professionnel atypique, puisqu’après une maturité gymnasiale, elle a fait un CFC de médiamaticienne pour revenir aux études ensuite, en obtenant un Bachelor en travail social, politiques sociales et anthropologie, puis un master en journalisme et communication. Elle se spécialise actuellement en promotion de la santé. Son enthousiasme à l’égard de CIAO, son analyse de la situation de l’association et sa maîtrise des problématiques à venir ont convaincu le comité.
Elle remplace donc Raphaël Trémeaud, parti à Promotion Santé Suisse le 1er novembre 2017.
Jacques LAURENT, président

[A RETENIR] – Assemblée générale de CIAO le 18 avril 2018
La date de l’assemblée générale annuelle est d’ores et déjà connue. Un changement cette année, elle aura lieu le mercredi 18 avril à 17h30 à Lausanne. Peuvent participer les membres individuel·le·s et collectifs de l’association. Et nous invitons toutes les personnes qui désireraient s’impliquer ou soutenir l’association à devenir membre dès maintenant ! En cas d’intérêt, n’hésitez pas à écrire à info@ciao.ch pour recevoir toutes les informations.

A la recherche d'un stagiaire en communication
CIAO recherche pour février, ou à convenir, un·e stagiaire en communication à 50%. Création de contenus, animation des réseaux sociaux, organisation de focus group, le poste regroupe des tâches diversifiées au sein d’une petite mais dynamique association. Plus d’infos ici.

Défi réussi pour les Vagabonds
Après 77 jours, les Vagabonds ont atteint la Pointe de Corsen, point le plus à l'ouest de la France métropolitaine continentale, le dimanche 10 décembre. S’ils avouent que l’épreuve n’a pas toujours été facile, l’abandon n’a jamais été pour eux une option. Ils ont ainsi réussi leur pari de sortir de leur zone de confort, armés de skates, bâches, sacs et, surtout, d’une volonté sans faille. Ils ont d'ailleurs remporté le Prix Jeunesse 2017 dans la catégorie "engagement" ! Il est possible de revivre leurs aventures et continuer à les suivre sur lesvagabonds.ch. Toute l’équipe Ciao les félicite pour leur exploit !

Astrame4You : un projet pour et par les jeunes
La Fondation As’trame a lancé dernièrement un projet de conseils et soutien aux jeunes entre 13 et 25 ans fragilisés par un bouleversement de leurs liens familiaux. D'ici à 2019, ce projet investira l’univers digital avec un site Internet, deux médias sociaux et des clips vidéo. Le premier se penche sur la séparation. D’autres suivront, grâce à une participation active de jeunes, sur les thématiques du deuil, de la maladie ou de la fragilité psychique au sein de la famille. Ce sont en effet des jeunes ayant traversé ces situations qui seront appelés à créer les scénarios des prochains clips. Leurs témoignages seront traduits en images par une dessinatrice. Quant au nouveau site www.astrame4you.ch, celui-ci offre d’ores et déjà des infos et conseils, et la possibilité de poser des questions de manière anonyme via ciao.ch, ou de prendre contact avec une intervenante As’trame.

Vous lancez un projet dans le domaine de la jeunesse ? N’hésitez pas à nous le communiquer (info@ciao.ch), nous nous ferons un plaisir de le relayer dans notre newsletter.

Revue de presse

(Garçon / 2003 / Vaud)

 

J'ai 14 ans et mes parents m'ont chopper entrain de fumer du canabis quand j'étais avec mon ami. Ils étaient très fâchés avec moi mais quelque jour plus tard ils s'enfichaient un peu mais je sais que sa leur rend triste de temps en temps et j'aimerais savoir comment je peux faire pour qu'ils me pardonnent.

La réponse